CapilL’Hair Beauté & Style : Revue de l’évènement

0 Partages 0 Flares ×

Le 10 mai dernier a eu lieu dans un loft de 20 ème arrondissement de Paris, l’évènement organisé par Laurencia Glam (cabinet de thérapies naturelles du cheveu) . J’ai donc assisté au défilé des différentes créatrices de mode présentes ainsi qu’à la conférence sur le retour au naturel présenté par Naturi Ebene. L’ambiance du loft était conviviale, festive et il y avait énormément de monde, des femmes de toute sortes de textures, crépues, frisées, bouclées, défrisées, tissées, tressées tout le monde était le bienvenu dans ce rassemblement. Alors pour celles qui étaient absentes (c’est maal! ) je vous fait un compte-rendu de ce que j’ai vu, entendu et appris!

Capil'Hair beauty-style

C’est moi avec la veste marron au milieu qui tente d’enregistrer la conférence!

Je suis arrivée en plein durant dans le défilé de créations en pagne par Touareg Bana puis Maliss. 

 Après le défilé Naturi Ebene est intervenue sur le thème du retour au naturel. Comme plusieurs personnes me l’ont demandé je vais faire un récapitulatif de ce qui s’est dit. :)

Qui est Naturi Ebene?

Pour celles qui ne connaissent pas, Naturi est formulatrice de cosmétiques et spécialiste du cheveu crépu,  elle conseille depuis plus de 10 ans les femmes sur leurs cheveux naturels. Elle est également l’auteure du livre: « Le retour au naturel, ou comment s’occuper de nos cheveux crépus » dont la préface a été signée par Eunice Barber. Elle a ouvert un atelier à Paris où elle fait du coaching auprès des femmes Noires pour les aider à entretenir leurs cheveux crépus.

Les prérequis pour retourner au naturel, la transition psychologique

Tout d’abord, pour retourner au naturel il faut effectuer une transition psychologique avant toute transition physique. Il est quasiment impossible de retourner au naturel sans une réelle introspection et se poser les bonnes questions:

  • Pourquoi je souhaite retourner au naturel?
  • Pourquoi j’ai commencé à me défriser les cheveux?
  • Pourquoi ai-je continué à me défriser durant toutes ces années?

 

En effet, pour la plupart des femmes, le défrisage n’a pas vraiment été un choix, mais plutôt quelque chose d’imposé durant l’enfance par la mère et parce que « c’est comme ça » tout le monde le fait donc nous aussi . N’y aurait-il pas derrière ce comportement, un problème identitaire? Un éventuel complexe? Le but de la démarche d’introspection étant de mettre à jour et d’accepter ses éventuelles faiblesses et ses complexes/aliénations et ce, afin de pouvoir passer par dessus.  Si la démarche de transition psychologique n’est pas aboutie, alors le retour au naturel peut être compromis.

 Souvent ce qui se passe, c’est que vous voyez une copine qui a de beaux cheveux crépus et vous souhaitez faire la même chose par mimétisme sans vous poser aucune question. Sauf que lorsque vous êtes novice, commencer à s’occuper de vos cheveux crépus alors que vous n’en avez pas l’habitude peut se révéler difficile, comme n’importe quel type de cheveux auquel on est pas habitué ! Comme pour la peau, le cheveu a ses humeurs, il n’est pas toujours en pleine forme et il faut savoir accepter cela. Pour celles qui n’auront pas fait de transition psychologique, dès la première difficulté, le pot de défrisant sera là pour y plonger la tête la première :p. 

La transition psychologique est également importante pour accepter son type de cheveu quel qu’il soit. Certaines femmes  lors de leur retour au naturel, fantasment  le type de cheveux qu’elles seraient susceptibles d’avoir. Et généralement, ce fantasme se fait plus sur des cheveux comme ça : que sur des cheveux comme ça : Lorsque les personnes se rendent compte qu’elles n’ont pas les cheveux de type bouclé ou frisé, il se crée une espèce de déception qui pourrait mener de nouveau au défrisage. Je rajoute qu’on peut entendre par exemple ce type de phrase :  « Mes cheveux sont « trop crépus » pour retourner au naturel  » , « Je voudrais les cheveux de Untel dans tel série/film » . Cela vient des préjugés que l’on a intériorisé sur les cheveux crépus depuis l’enfance et du matraquage médiatique fait sur les personnes de type peau claire/cheveux bouclés . Aboutir la transition psychologique reviendrait donc à rejeter tout nos à priori sur les cheveux crépus et très crépus et ne plus fantasmer sur un idéal de cheveux bouclé/métissé qui serait soi-disant le seul synonyme de beauté des cheveux.

 Suite à la page suivante>>

0 Partages Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 LinkedIn 0 0 Flares ×

Pages : 1 2 3

Tags: , , , , ,

2 commentaires sur CapilL’Hair Beauté & Style : Revue de l’évènement

  1. Coucou :-)

    je suis impressionnée tu as tout bien retranscris avec image à l’appuie. Bravo et merci. J’espère que nous aurons l’occasion de nous croiser à nouveau. Bonne continuation et longue vie à ton blog qui est très bien fait.

    Naturi Ebene.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

0 Partages Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- Pin It Share 0 LinkedIn 0 0 Flares ×